Close

Géraldine Savary passe le témoin à Baptiste Hurni

Nouvelle présidence à la tête du Conseil de Fondation

Vendredi dernier, les membres du Conseil de Fondation ont remercié chaleureusement et avec beaucoup d’émotion Géraldine Savary pour ses dix années passées à la présidence de la Fondation. Géraldine a incarné une présidence engagée et volontaire.
Durant ces années, elle a su convaincre et rassembler les cantons romands ainsi que les communes et les villes, afin qu’ils et elles mutualisent des ressources pour porter des artistes plus loin sur la voie de la professionnalisation et de la diffusion en Suisse et à l’étranger. Elle a su également défendre avec conviction la poursuite du festival Label suisse à un moment charnière et le résultat aujourd’hui ne peut que réjouir la scène dans son ensemble.

 

Le Conseil et le Bureau de la Fondation Cma remercient son engagement et regrettent déjà son énergie et sa bonne humeur.

 

Mais comme à chaque revers, on trouve une médaille, le Conseil peut dès à présent compter sur les compétences et la motivation de Baptiste Hurni.

Le Conseil a également renouvelé le siège de la vice-présidence, et Veronica Tracchia, adjointe à la cheffe de service de la culture de la Ville de Nyon, a repris le poste occupé jusqu’alors avec brio par Nicolas Gyger, adjoint de la cheffe de service de la culture du Canton de Vaud. Nicolas reste au Conseil, afin d’assurer le suivi avec la nouvelle équipe, nous le remercions également infiniment pour son engagement sans faille au sein du Conseil.

 

Le Conseil a également salué l’engagement de Messieurs Dominique Berlie, Eric Tissot, Roland Le Blévennec, Michael Kinzer, Patrice Neuenschwander, Jacques Monnier et a souhaité la bienvenue à Messieurs Yann Riou, David La Sala, Jakob Graf et à Madame Angela Deliens.

 

C’est un Conseil ainsi renouvelé qui aura pour mission de continuer les engagements de la FCMA au plus près des besoins des artistes et des actrices et acteurs culturel-le-s œuvrant dans les musiques actuelles. Les priorités portent autour de la création de conditions d’engagement correctes pour les musiciennes et musiciens, ainsi qu’autour de la poursuite du dialogue mené avec les collectivités publiques, notamment les cantons romands, mais aussi les communes et la Confédération, dans le but de soutenir de manière plus efficiente le secteur des musiques actuelles, à court terme dans le cadre de cette crise sanitaire et sociale, ainsi qu’à plus long terme.

Informations

Conseiller national de 34 ans, Baptiste a fait ses premières armes politiques et festives dans son canton de Neuchâtel ; ayant endossé différentes casquettes dont celle de Conseiller communal de sa commune d’origine de Noraigue où, alors âgé de 18 ans, il a endossé la responsabilité de la culture. Cet engagement pour ces valeurs ne l’a jamais quitté que ce soit plus tard au délibératif de la Ville de Neuchâtel ou au Grand Conseil de ce canton et maintenant sous la coupole. Baptiste saura défendre les intérêts du milieu de la culture et plus particulièrement des musiques actuelles à Bern.

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp